Forum Francais sur le Metal Finlandais

Forum consacré aux groupes de metal finlandais
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Vous écrivez?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nobody
sonata-arctica
Nobody

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 05/07/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyJeu 5 Jan à 15:13

Bon bin finalement j'ai abandonnné cette histoire pour me lancer dans une autre... je vous mets le début, et surtout, n'hésitez pas à me dire ce qui ne va pas, c'est quand on me dit mes erreurs que ca m'aide le plus Wink

Je cours, il ne faut surtout pas qu’elle m’attrape, mais elle est rusée, j’essaye de me faufiler partout où il lui est impossible d’aller. Je bondis sur le divan, elle est toujours derrière moi, j’arrive près de la porte, fermée. Je n’ai pas d’autre choix que de tourner à gauche, mais elle a compris mon intention. Et là elle parvient à m’agripper. L’horreur approche. Elle commence par me serrer très fort dans ses bras, j’essaye de me débattre, mais l’étreinte est trop forte. Elle se couche par terre, sur le ventre, et moi en dessous. Ca devient difficile pour respirer.
Heureusement, sa mère intervient, m’arrache à mon sort, et la petite commence à pleurer, elle veut que je retourne près d’elle. Dès que sa mère me pose, je bondis vers le bac à litière. Avec le petit toit, elle ne peut pas venir me prendre. Le seul problème du bac à litière, c’est l’odeur.
J’ai quelques mois à peine. Ils m’ont appelée Chanel, par ironie, du fait que je me réfugie souvent dans la litière, mais ce qu’ils n’ont pas comprit, c’est le ‘pourquoi’ de la chose. S’il n’en tenait qu’à moi, mes venues dans ce bac seraient réduites de moitié.
Après que je sois libérée des bras de la plus petite (bien qu’elle soit énorme, si on la compare à moi), il me faut supporter ses cris. Elle ne peut se passer de moi. La réciproque est inexistante. Elle ne s’arrête de pleurer qu’au moment où sa mère lui donna une mandarine. À ce moment, je sors mes quatre pattes du bac, et je coure rejoindre ma sœur au pied de la cheminée. Elle, ils l’avaient appelée Shannyce, mais je n’ai aucune idée sur l’origine du nom. Elle est ma sœur de sang et ma sœur de martyr, à la différence près qu’elle utilise ses griffes et ses dents pour briser l’étreinte de la petite. Je suis trop gentille pour cela. Malheureusement, la gentillesse ne paye pas toujours.
Enfin vient un moment de répit. La nuit. Mon bourreau dort, je peux me relâcher, sachant que je ne la verrai pas avant les premières lueurs de l’aube. La nuit est mienne. Les objets deviennent nôtres, moi et ma sœur les utilisant à notre guise. La cuisine m’appartient et tout ce qu’il y a dedans. Je dévore un reste de spaghetti resté sur la table qu’ils n’ont pas daigné finir. Puis je regarde autour de moi, du haut de mon nouveau trône qu’est la table.
Les ombres se forment, les objets ne sont plus ce qu’ils étaient. La nuit est mienne, et je deviens lionne. J’aperçois ma sœur occupée à courser une araignée sur le carrelage, et je bondis pour la rejoindre. Malgré qu’elle ait huit pattes, nous n’avons pas trop de mal à la rattraper, nous qui n’en n’avons que quatre. Je la laisse partir après l’avoir piégée. Les araignées n’ont pas bon goût, croyez-m’en. Ca ne vaut pas le fond d’assiette de spaghetti.
Ma sœur me regarde bizarrement, on dirait qu’elle a envie de pourchasser une proie plus rapide. Ma queue. C’est devenu un réflexe, je la fais bouger sans y penser, de droite à gauche, de bas en haut, de gauche à droite… Je commence à courir, bondissant du sol sur la chaise, de la chaise au divan, du divan au sol, du sol à la table,… Ce manège dure bien une demi heure avant que j’arrive à me mettre hors de sa vue. Je suis sur la table, elle est par terre, et je bondis sur elle. Nous roulons toutes les deux sur le sol, nous agrippant, avant de nous relever et de recommencer tout le long de la nuit.
Et lorsque viennent les premiers rayons du jour, les objets redeviennent ce qu’ils étaient, les couleurs reviennent, me revoilà chatonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suomi_Rock
Nightwish
Suomi_Rock

Nombre de messages : 684
Date d'inscription : 23/06/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyJeu 5 Jan à 23:40

franchement trop bien ton histoire!!! ^^
au début j'ai cru c'été quelqu'un qui été poursuivi par une araignée ou une bestiole du genre! apres ta parlé du bac a litière et la j'ai tout de suite pigé!! en fait c'est un chaaaaaaaat!!! (o_O nan c'est vrai ? quelle sens de la déduction!! n'est ce pas Mr. Green) ^^

décidément, j'adore ta facon d'écrire! on est trop a fond dedans! c'est excellent! Smile
continue comme ca!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody
sonata-arctica
Nobody

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 05/07/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyDim 19 Fév à 2:28

Bon bin voici un petit texte, finit pour une fois...
Hésitez pas à mettre des commentaires, et surtout à mettre des textes à vous ^^



Jon était harassé, épuisé, vidé. Non physiquement mais moralement. Les évènements lui avaient infligé une fatigue que le sommeil ne pouvait réparer.
Jon était grand, élancé, le visage très fin, sans disgrâce pour autant. Ses cheveux de blé contrastant avec ses yeux plus noir que l’encre.
Jon marchait sur une route crasseuse, striée par la chaleur, lui-même souffrait depuis des jours de la sécheresse. Partout la terre était craquelée, le sol desséché était dur comme le roc, pour peu que l’on soulève la poussière omniprésente. Des nuages étaient à l’horizon, mais comme paralysés. Ils ne bougeaient pas et restaient au dessus d’une terre plus verte. C’est dans cette direction que Jon marchait, le cœur vide d’illusions.
Ils étaient cinq. Ils avaient repéré le couple depuis une journée, lorgnant sur leurs chevaux. Ils avaient fondu sur eux, les chevaux avaient prit peur et la femme était tombée à la suite d’une ruade. Sa nuque était brisée. Jon avait sauté de son cheval pour la rejoindre, ne pouvant croire à sa mort, pour la serrer dans ses bras, la ranimer, lui dire une dernière fois qu’il l’aimait, tandis que les coureurs du désert s’enfuyaient avec les deux montures.
Il se fichait d’eux. Il ne voulait qu’une seule chose. La vie de son aimée. Il pleura sur son visage, ne voulant croire à sa mort, maudissant le ciel. Elle était morte sous ses yeux, sans qu’il ait rien pu faire.
Il ne pouvait la quitter. Il la prit avec lui, dans ses bras, vers une terre plus clémente, où il pourrait lui dire adieu à jamais. C’était le plus lourd fardeau qu’il ait jamais eu à porter, chaque pas lui enlevant un peu plus son envie de vivre.
Il marcha durant trois journées entières, jours et nuits vers le nuage salvateur et se décida le quatrième jour à prendre un peu de repos, et l’eau que les rares plantes pouvaient lui apporter.
Il reparti le cinquième jour, voyant clairement le vert pays devant lui. Le sixième jour, il aperçu la première ville sur le haut d’une montagne.
Le septième jour, il s’écroula. Mort après avoir marché sur les premières pousses d’herbes folles, sous les premières gouttes de pluie.
Ainsi Jon avait-il tenu parole. Il lui avait promit la pluie, lui qui venait d’un pays où il ne pleut pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura
entwine
Laura

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 15/04/2006

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptySam 15 Avr à 20:50

Haaaaaaaaaaaaaaan ! Pourquoi vous créez toujours des topics où je me sens obligée de poster ? Embarassed
Les connaisseurs reconnaîtrons mon inspiration pour le premier... Embarassed


Qu'il en soit ainsi

J'ai cru voir en toi
Ce qui manque en moi
Cette souffrance silencieuse
Cette impression moqueuse
Mais ce détail me fait rire
Compte sur mon instinct pour gagner le pire

J'entends encore ta voix
Je suis seule sans toi

J'éssaye d'oublier
Chaque moments passés
Chaque traces de ton passé
Mais ça ne s'efface pas
Et je sais que c'est un rêve
Auquel je m'accroche

Quoi qu'il en soit
Je veux t'oublier
Quoi qu'il en soit
Je ne peux t'oublier
Qu'il en soit ainsi

Même les yeux fermés
Je vois le temps courir
J'éspérais peut-être l'impossible

Jamais oublier
Jamais aimer
Jamais pardonner

Quoi qu'il en soit
Je veux t'oublier
Quoi qu'il en soit
Je ne peux t'oublier
Qu'il en soit ainsi


Je t'aimais...

Je t'aimais
A chaque seconde je chantais ton nom
Je t'aurais suivit jusque dans la tombe
Au début, tu me disais "je t'aime"
Ensuite tu te contentais de "moi aussi"
Peu à peu tu t'es mis à me fuir
Mais je ne voyait rien, t'aimant pour l'éternité de l'éternité
Mon coeur accelérais son rythme à ta seule pensé
Toi tu t'en fichais, tu ne pensais qu'a toi
Seulement dans un couple, si on est incapable de pensé à l'autre, c'est que cela ne foncionne pas
J'étais incapable de vivre sans toi
Lorsque tu m'as dit "c'est fini"
J'ai cru mourir
J'étais prète à tout pour toi
Tu as insisté pour qu'on reste amis
Alors ma blessure c'est agrandie petit à petit
En restant à tes côtés, à t'aimé sans rien en retour
J'ai dépérit jusqu'au jour où je t'ai haï
De t'être moqué de moi
Je t'ai insulté, hurler dessus et ce devant nos amis
Je ne supportais plus cette personne indifférente à ma souffrance
Puis ce fut ton tour, me traitant de menteuse et de lunatique
Nos amis, tes amis, se sont rangés de ton côté
J'ai tout fais pour t'oublier, ne plus souffrir
Bien que je t'aimerais toujours un peu, c'est fini
Mais dis-moi juste une chose
Mon coeur n'était-il qu'un détail ?



Je voulais te dire...

Je voulais te dire
Que pour moi tu es tout
Que jamais je n’en serais là où je suis
Sans toi

Je voulais que tu saches
Que je penserais toujours à toi
Que tu serais toujours dans mon cœur

Je voulais que tu ne m’oublie pas
Lorsque je serais loin de toi
Ou lorsque je serais là où tu ne peux me retrouver

Mais voilà, lorsque je pense à toi
Mon cœur se déchire
Parce que ce n’est plus réciproque
Tu m’as blessé au plus profond de mon âme
Tu as ris de mes cicatrices
Et pourtant je n’y peux rien
Si tout le monde peu les voir

Alors je t’ai regardé me tourner le dos
Comme tu le fais toujours
Tourne la tête et fait comme si je n’existai pas
Mais je serais là
Parce que je n’ai que toi

Ecoute-moi maintenant
Tu vas m’écouter que tu le veuille ou non
Ouvre tes oreilles

ECOUTE-MOI

Je t’aime…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody
sonata-arctica
Nobody

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 05/07/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyDim 16 Avr à 17:27

C'est sympa à lire Smile * si j'peux utiliser le terme 'sympa' pour tes vers*
Fais juste attention aux fautes d'ortho Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura
entwine
Laura

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 15/04/2006

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyDim 16 Avr à 18:45

D'accord... Embarassed

Merci beaucoup Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleazy Sixx
Nightwish
Sleazy Sixx

Nombre de messages : 863
Age : 32
Date d'inscription : 24/06/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyDim 16 Avr à 21:47

eh salut Laura, je t ai jamais vue sur le forum mes tes poemes sont super >D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/skidette
Laura
entwine
Laura

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 15/04/2006

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyLun 17 Avr à 2:42

Merci beaucoup Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody
sonata-arctica
Nobody

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 05/07/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyLun 17 Avr à 18:34

Fais gaffe, on va t'confondre avec une tomate si tu continues à rougir comme ca ^^
S'il y a un truc que j'ai apprit au bout d'un temps, c'est de jamais être gené par ses textes. S'ils sont bons (et ils le sont ici), ne sois pas modeste. Et je peux t'assurer aussi que une critique vaut plus qu'un avis positif Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody
sonata-arctica
Nobody

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 05/07/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyLun 17 Avr à 18:37

Et tant que j'y suis, je vais en mettre à moi... Rien n'est moins sur que vous aimiez


Le Soleil n’aura jamais rendez-vous avec la Lune

La nuit est morte.
Le soleil agonise.
Qu’il crève seul.
Il a toujours vécu seul.

*

La lune est morte seule,
Entourée de ses étoiles.
Son agonie a été lente.
Et douloureuse.

*

Le soleil et la lune
Ne se rejoignent jamais.
Ce sont des lâches.

Car l’un ne va pas sans l’autre.
Et ils meurent comme des lâches.
La peur au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura
entwine
Laura

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 15/04/2006

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyLun 17 Avr à 18:39

wow !
J'adore ! love
Sincèrement, c'est génial, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody
sonata-arctica
Nobody

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 05/07/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyLun 17 Avr à 19:17

Bon soit... "Une critique vaut plus qu'un avis positif", mais ça fait toujours plaisir un commentaire pareil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura
entwine
Laura

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 15/04/2006

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyLun 17 Avr à 20:28

lol, mais je n'ai rien à redire ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody
sonata-arctica
Nobody

Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 05/07/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyLun 17 Avr à 20:37

Non justement, c'est ca qui fait plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanks
kilpi
Shanks

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2005

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyDim 25 Juin à 13:27

Bah voila un ptit texte ke j'ai ecris ya deux mois merci Mel de m'avoir aidé pr la synthax.

EVEN IF YOU LOST THE FLAME FOR ME



I was lost in darkness
you lit up a candle
i was alone in sadness
you gave me your hand

you showed me a new way
the one i needed to know
you just showed me how
to throw my fear far away

R/if i die tomorrow, i'll be all right
cause i know that you used to love me
if i die tomorrow i'll be all right
cause i know you'll think of me

I'll take care of you from heaven
i'll take care of you even
if you forget me
if you lost the flame for me...

thank you my love
for all that you gave me
thank you my love
for all that you made of me

don't weep at my grave
remember how much i loved you
wipe away your tears and be brave
you can be sure, i'll never forget you

even if you lost the flame for me...


dites moi ske vous en pensez....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarja Laiho Kakko
kilpi
Tarja Laiho Kakko

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 20/07/2006

Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 EmptyMer 2 Aoû à 11:43

Quelques unes de mes créations; soyez objectifs. flower

Hommage à Arthur Rimbaud

Les neuf muses penchées sur son berceau,
enfant,il jongle déjà avec avec les mots,
Au-dessus de lui, la superbe Marianne
dansant en silence lui ressuscite les sens.

N'est pas un idéal la Liberté chérie,
elle doit Etre. IL veut défier son destin.
Charleville l'ennuie, il rêve de Paris.
Puis le voilà, parmi les Parnassiens.

Il prie,honore, et croit en Venus tandis
que par sa plume,la femme perd sa splendeur:
oubliées sa beauté,naïveté,son honneur;
à jamais elle n'est Juliette , Dulcinée ou Ophélie.

Viennent les désillusions du jeune Poète.
L'abscinthe,les vers ont cessé de le charmer.
Paris,puis Londres, l'étouffent. Il veut s'en aller.
Agé d'à peine 20 ans, il se refuse esthète.

Désormais, il erre,incarnant la Pucelle d'Hamlet, triste
il ne flotte pas au creux d'une rivière
car si son corps est au fond d'un cimetière,
son âme voltige à jamais près des artistes.

ô sait-il combien il en a influencé?
Ses rêves,illusions ont bercé des coeurs.
En fait, Rimbaud Le Voyant n'a été
qu'un gamin aimant surpasser ses peurs.

Tarja Laiho Kakko

study

Muse, es-tu là ?

Va,plûme. Vole,virevolte,parcours
les airs aussi vite que Mercure.
Va,plûme. Que les mots te viennent,
que le génie d'Arthur Rimbaud plâne
au-dessus de toi,
qu'il te guide et t'apprenne
à vénérer les Muses et la Liberté.

Va,plûme. Voltige,vagabonde,noircit
les pages et non les coeurs.
Va,plûme. Dépeins les âmes
comme Pygmalion sculptait sa Galactée
et griffonne des noms,des vies,des existences.
qu'écrire prenne tout son sens.

Tarja Laiho Kakko.

Idea

Merci de dire ce que vous en pensez. sonata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Vous écrivez? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous écrivez?   Vous écrivez? - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous écrivez?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Comment dormez-vous ?
» Je vous déteste - Fais comme tu veux
» Etes-vous "pour ou contre" les personnes qui "imitent"Michael ?
» Petit jeu: Les reconnaissez-vous ?
» Comment êtes vous tombé sur Planet Gong ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francais sur le Metal Finlandais :: Forum Francais :: Zone libre-
Sauter vers: